Show More

Syndrome du canal carpien

La série «Syndrome du canal carpien» examine la répétition, autant ses éléments positifs que négatifs. La répétition peut nous donner une certaine liberté en laissant nos pensées et notre créativité errées. Par contre, ça peut aussi nous faire tourner en rond. Au début, ce fut un exercice, mais l’exercice a rapidement pris sa propre vie.

Le tout a commencé avec un dessin d’un ou des visages repris plusieurs fois. Ces visages ont été reproduits, à main levée au fusain, un après l’autre.

Au début j’avais la tête dans le jeu et les dessins s’amélioraient et devenaient plus précis. Puis, les répétitions ont commencé à devenir ennuyantes. Et, finalement, l’ennui s’est traduit en douleur - un clic s’est développé dans mon poignet. Pour mon bien-être mental et physique, j’ai commencé à barrer certaines « erreurs », barrer certaines portions des dessins pour me sortir de l’ennui et la monotonie. À la fin, les dessins sont devenus quelque chose de différent que j’avais envisagé au départ.

Les napperons flottent au-dessus des visages comme une bulle ou une pensée; un moment ou une répétition a créé quelque chose de beau. J’ai un poignet qui clique et la série comme souvenirs de ces moments. La série est comme une ficelle attachée à un doigt pour nous rappeler que nous avons tous des éléments ennuyeux dans notre quotidien même si l’on en n’est pas conscient. Le Syndrome du canal carpien a été ma méthode et le résultat.

Show More

Première série 2010

Deuxième série 2012

Alain Bonder, Syndrome du canal carpien 6, 2010, 14 x 11", acrylique et fusain sur toile